Combien de temps faut-il pour faire pousser sa barbe

Combien de temps faut-il pour avoir une grosse barbe
Vous aimeriez avoir une grosse barbe de hipster ? Vous vous demandez surement combien de temps il faudra pour que votre barbe pousse. La vitesse de pousse de votre barbe dépend de plusieurs facteurs comme la génétique, l’alimentation, l’entretien de votre barbe ou encore vos habitudes de vie. On vous explique en détail les différentes étapes de pousse de votre barbe !

Le cycle de vie d’un poil

Le cycle de pousse des poils se divise en trois phases :

  1. La phase anagène (la jeunesse) : c’est la phase de naissance et de croissance du poil. Elle aboutit à la formation et l’apparition du poil hors de la peau. Ce processus peut durer jusqu’à trois mois, en fonction de la typologie de la peau et de la zone corporelle.
  2. La phase catagène (la vieillesse) : Au passage de la phase anagène à la phase catagène, des modifications importantes apparaissent à la base du poil qui s’arrête de pousser. Cette phase est la plus courte du cycle pilaire et dure de deux à trois semaines en fonction de chacun.
  3. La phase télogène (la mort) : C’est une phase de repos avec une absence de prolifération qui aboutit à la chute du poil, puis à la formation d’un nouveau qui le remplace. Elle dure en moyenne 6 à 7 mois en fonction de la zone pilaire.

La durée de vie de chaque poil dépend de la durée de la phase anagène et varie en fonction du type de poil et de la zone pilaire. La croissance des poils est cyclique. Chaque poil naît, croît et tombe après avoir atteint la maturité pour donner naissance à de nouveaux poils. Chaque poil pousse à une longueur prédéterminée. Les poils de barbe ont, par exemple, une phase de croissance beaucoup plus courte que les cheveux. Cela explique notamment pourquoi ils meurent et tombent plus vite que les cheveux.

Les facteurs qui déterminent le temps nécessaire à la pousse de votre barbe

 

L’hérédité

L’hérédité est le principal facteur qui influence le temps de pousse et la longueur de vos poils. Si les hommes de votre famille n’ont pas ou très peu de barbe, il est probable que votre implantation ressemble à celle de vos ascendants.

L’âge

Le cycle de vie de vos poils varie au cours de votre vie. Le nombre de follicules pileux n’augmente plus après la naissance et à tendance à diminuer avec le vieillissement. Les poils n’entrent pas tous en croissance au même moment. En effet, le taux de croissance des poils de la barbe augmente jusqu’à environs 35 ans. Puis, les follicules deviennent de moins en moins productifs avec l’âge et le temps de pousse des poils se rallonge.

Le climat

Les poils de la barbe poussent plus vite en été qu’en hiver. En effet, avec l’arrivée des beaux jours, le rayonnement du soleil est plus intense. Par conséquent, la circulation sanguine est stimulée, ce qui nourrit davantage les racines. Néanmoins, les poils ont tendances à devenir plus fins et moins denses en été, en s’adaptant à la température ambiante. A l’inverse, la chute des poils s’intensifie à l’arrivée de l’hiver.

Le métabolisme

Des facteurs métaboliques, tels qu’une carence en vitamines, en acides aminés ou encore en sels minéraux peuvent impacter la croissance de vos poils et aboutir à leur chute. De surcroît, ces carences peuvent provoquer une dépigmentation ou une finesse excessive du poil.

Les hormones

L’âge, le stress, les médicaments que vous prenez influent sur la production d’hormones. Un taux d’hormones androgènes plus important ne modifie pas le cycle de croissance pileuse mais augmente la phase anagène. Tandis qu’un taux d’hormones thyroïdiennes élevé raccourcie la phase anagène.

Comment faire pousser sa barbe plus vite ?

En suivant quelques conseils très simples, il est possible de stimuler les follicules pileux et de faire pousser sa barbe plus vite naturellement :

  • Manger sainement : l’alimentation joue un rôle essentiel dans la pousse de votre barbe. En effet, les aliments apportent les nutriments et les minéraux nécessaires à la croissance de vos poils.
  • Pratiquer une activité physique : une activité physique régulière permet de booster votre testostérone, une hormone essentielle à la pousse de votre barbe.
  • Avoir un sommeil de qualité : comme le sport, la qualité de votre sommeil agit sur votre taux de testostérone. Un manque de sommeil aura pour conséquence une baisse de la testostérone et donc un ralentissement de la croissance de vos poils.
  • Utiliser une huile à barbe : l’huile à barbe nourrie et hydrate vos poils en profondeur pour une barbe plus douce et une meilleure pousse.
  • Utiliser un accélérateur de barbe : il existe des accélérateurs de barbe sous forme d’huile, de spray ou de complément alimentaire permettant de stimuler et d’accélérer la pousse de votre barbe.

TOP 10 des Accélérateurs de barbe les plus vendus cette semaine sur Amazon.fr

Mise à jour en temps réel :

En attendant que votre barbe pousse, vous pouvez appliquer de l’huile à barbe quotidiennement pour bien hydrater vos poils et votre peau. Lavez la une à deux fois par semaine avec un shampoing spécialement conçu pour la barbe et qui n’agresse pas votre peau. Enfin, adoptez une alimentation saine et équilibrée pour revitaliser le follicule pileux et rendre vos poils plus épais, plus doux et moins cassants.

Publié par BarbeTendance
Fondateur de Barbe Tendance, je suis un fervent défenseur de la barbe et j'aime l'arborer fièrement dans la vie de tous les jours. Du hipster au cadre supérieur, la barbe a refait son apparition dans le panorama français. Accessoire viril et branché, la barbe caractérise la personnalité et reflète le caractère de l'homme qui la porte.