poils nez

Comment se débarrasser des poils dans le nez ?

L’épilation est l’un des paramètres sur lesquels mise l’homme moderne pour démontrer qu’il prend soin de lui. Pourtant, la suppression des poils du nez demeure peu pratiquée. Ces poils sont disgracieux et attirent l’attention sur cette zone du visage. Un sentiment de gêne se crée, vous avez l’impression que les autres ne voient que ça. Les poils du nez ne sont pas nos ennemis, mais lorsqu’ils dépassent la cavité nasale, il convient de s’en débarrasser efficacement. Voici donc quelques astuces destinées aux hommes pour les éliminer de manière saine.

Les poils du nez chez l’homme, une question délicate

Tapis à l’intérieur des narines, les poils du nez sont des boucliers contre les poussières, les pollens et les bactéries. Ils filtrent toutes les particules pouvant se loger dans les voies respiratoires et nous protègent contre les allergies, entre autres. Souvent, les écoulements du nez se mélangent à toutes ces particules retenues pour former des débris difficiles à retirer. Pour éviter une obstruction gênante des narines, il faut alors enlever quelques poils.

Pour ce faire, certaines personnes n’hésitent pas à les arracher avec les doigts ou de la cire sur bâtonnet. On retrouve dans le commerce de petites tiges recouvertes de cire, promettant une épilation facile. Le principe est similaire à une épilation ordinaire : insérer la tige dans les narines pour que les poils y adhèrent et la retirer d’un coup. Aux États-Unis, on parle de la tendance « nose waxing », pratiquée même dans les instituts de beauté.

Pourtant, la sensibilité de la peau en raison des nombreux nerfs présents dans la zone des narines rend l’arrachage douloureux. Quelle que soit la méthode utilisée, la violence dans les narines pendant l’épilation peut entrainer :

  • Une blessure
  • Des inflammations
  • Une infection cutanée
  • Une infection osseuse

L’infection la plus connue est celle du staphylocoque doré, une bactérie qui se retrouve parfois dans les narines. Ce micro-organisme s’introduit dans la lésion et peut causer une infection pulmonaire en fonction de l’endroit affecté.

poils nez

La tondeuse pour le nez

La tondeuse est l’accessoire le plus adapté à une épilation des narines. Elle répond parfaitement aux attentes des hommes en termes d’efficacité. Compacte et facile à prendre en main, elle vous aide à couper les poils sans les arracher, éliminant ainsi les risques de blessures. En effet, la tondeuse dispose d’un embout spécialement conçu pour l’épilation des poils du nez. Cet embout est parfois intégré à des tondeuses à barbes 2 en 1. Il vous suffit d’y mettre des piles et d’appuyer sur un bouton pour supprimer les poils.

En outre, il est possible de faire pivoter la tondeuse dans tous les sens. Le processus est totalement indolore et s’effectue n’importe où, sans nécessiter une aide extérieure. Attention, il est important de toujours désinfecter la tondeuse avant utilisation.

Les ciseaux pour couper les poils du nez

Contrairement à l’épilation des oreilles, les ciseaux se prêtent bien à la suppression des poils du nez. Devant un miroir grossissant, vous aurez une meilleure visibilité et pourrez couper avec plus de précision. La petite taille de cet outil spécial lui permet d’accéder facilement aux poils et de réduire leur longueur. Sur le marché, il est disponible seul ou intégré dans un kit pour homme renfermant des outils usuels pour s’occuper du visage.

Notez qu’il ne faut enlever que les poils gênants, et donc les plus visibles. N’enlevez jamais tous les poils et ne coupez pas trop court. À la fin de toute épilation, vous pourrez diminuer la douleur avec un analgésique local. À défaut, une pression froide peut également vous soulager.

La pince à épiler pour enlever les poils de nez disgracieux ?

L’emploi de la pince à épiler pour les poils du nez est, à l’instar de l’utilisation de la cire, dangereux et douloureux. De plus, il n’est pas toujours facile d’attraper un seul poil avec cet accessoire. Cependant, il est très efficace pour les poils qui se développent sur le nez. Il ne s’agit pas de duvet, mais bien de poils sombres qui recouvrent cette partie du visage. Pour en venir à bout, vous pourrez les arracher avec une pince ou recourir à l’épilation laser.

L’épilation laser contre les poils du nez

Le laser permet une épilation définitive partout sur le corps. Au niveau des parties sensibles comme le nez, il est nécessaire d’effectuer des analyses et des tests afin d’écarter les mauvaises réactions à la lumière laser. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une épilation douce, avec une lumière maîtrisée en fonction de vos spécificités. L’opération est pratiquée par des professionnels dans un cadre adapté. Généralement, une séance suffit pour vous débarrasser de ces poils sans aucun risque.

Pour protéger votre organe olfactif, nous conseillons de vous épiler une fois par semaine maximum si vous optez pour la tondeuse ou les ciseaux. Quant à l’épilation laser, elle doit être espacée d’au moins un mois.

L’élimination des poils du nez supprime cet air négligé qu’ils imposent à votre apparence lorsqu’ils sortent des narines. Grâce à nos conseils, vous pourrez dès maintenant afficher une allure soignée.