Les solutions pour lutter contre la perte de cheveux

La chute des cheveux chez les hommes est un problème de santé assez récurrent. Si vous assistez avec impuissance à la perte progressive de vos cheveux, vous êtes sûrement inquiet ou désespéré. Toutefois, sachez que l’alopécie n’est pas une fatalité. En effet, il existe des solutions réellement efficaces pour lutter contre cette maladie capillaire redoutable. Découvrez ici les meilleures astuces pour ralentir la calvitie chez les hommes.

Adopter une bonne hygiène de vie pour prévenir la chute des cheveux

Pour conserver au maximum votre capital capillaire, vous devez adopter une hygiène de vie saine. En effet, une bonne hygiène de vie permet d’éviter ou d’atténuer de nombreux soucis, dont l’apparition d’une calvitie partielle ou totale. Ainsi, surveillez votre alimentation et adoptez une routine de sommeil saine. Essayez de limiter le temps que vous passez devant les écrans (téléphone, tablettes, télévisions, jeux vidéo…) puisque cette attitude entraîne la fatigue des yeux et par conséquent un mauvais sommeil. En ce qui concerne votre alimentation, nous vous conseillons de préférer les fruits, légumes, noix et céréales complètes. Misez également sur des complémentaires alimentaires à base de jaune d’œuf, de noisettes, de graines de chia et d’amandes.

Par ailleurs, la pratique d’une activité sportive régulière exerce un effet positif sur la chevelure. À l’inverse, le tabagisme et l’alcoolisme sont des facteurs de risques de perte de cheveux. Si vous avez l’habitude de fumer ou de boire de l’alcool, vos cheveux ont plus de chances de chuter. En définitive, si vous associez un régime alimentaire sain à un rythme de vie sans stress et un bon sommeil, vous avez toutes les chances de garder vos cheveux intacts.

solutions perte cheveux

Savoir prendre soin convenablement de ses cheveux

Si une multitude d’hommes souffrent d’alopécie, c’est en partie dû aux mauvais traitements qu’ils réservent à leurs cheveux. Pour ralentir la perte capillaire, il est recommandé de ne laver les cheveux qu’une à deux fois par semaine au maximum. Durant les séances de lavage, évitez de masser énergiquement ou intensément votre cuir chevelu. De plus, vous devez éviter l’utilisation des shampoings riches en matières grasses. Ils ont pour conséquence d’alourdir les racines des cheveux.

Idéalement, portez votre choix sur des shampoings revitalisants, stimulants ou densificateurs de bonne qualité. Ils ont la particularité de limiter la chute brusque des cheveux chez les hommes. Toutefois, il est important de ne pas en abuser, car certains estiment que l’usage excessif des shampoings peut être risqué.

Si vous partez régulièrement en ville ou que vous faites du bricolage assez souvent, vous allez devoir laver vos cheveux plus souvent. Cela permet d’éliminer les traces de pollution, les saletés accumulées ainsi que l’excès de sébum. À l’inverse, si vous êtes télétravailleur et vous restez à la maison toute la journée, l’utilisation du shampoing n’est pas nécessaire.

Par ailleurs, vous devez aussi prêter attention à l’eau que vous utilisez pendant le lavage. Celle-ci doit être idéalement tiède, donc ni trop chaude ni trop froide. Une fois le lavage achevé, optez pour un séchage à l’air libre plutôt qu’à l’aide d’un sèche-cheveux. Pour cause, la chaleur que l’appareil dégage peut fragiliser la racine des cheveux et accélérer donc la chute.

Se tourner vers les remèdes naturels pour stopper la perte de cheveux

Il existe plusieurs solutions naturelles favorisant la pousse ou la repousse capillaire. Si vous êtes confronté à un début d’alopécie, ces remèdes 100% naturels vous permettront de retrouver une bonne croissance capillaire.

Le lait de coco

Le lait de coco est extrêmement efficace pour faire repousser les cheveux. Pour profiter de ses bienfaits, vous pouvez l’utiliser seul ou avec un complément d’huile de coco. L’utilisation de ce remède est simple. D’abord, appliquez une bonne quantité de lait de coco sur votre cuir chevelu. Ensuite, laisser reposer durant environ trente minutes avant de passer au shampoing habituel.

La levure de bière

La levure de bière est réputée pour son action rapide pour limiter la perte de cheveux. Cette efficacité de la levure de bière s’explique notamment par sa haute teneur en vitamines du groupe B. Si vous envisagez d’utiliser ce remède, sachez que la dose conseillée est de 2 g par jour et que le traitement s’étale sur trois mois. Néanmoins, vous devrez patienter entre 60 et 90 jours avant de constater les signes d’amélioration.

L’huile essentielle de cèdre d’Atlas

Des études scientifiques ont prouvé l’efficacité de l’huile essentielle de cèdre d’Atlas contre la calvitie. Pour utiliser cette solution, versez cinq gouttes d’huile de cèdre d’Atlas sur les zones de vos cheveux atteintes d’alopécie. Ensuite, procédez à un massage minutieux. Cependant, nous vous conseillons de ne pas utiliser ce remède de manière continue. En effet, après trois semaines consécutives, des pauses sont requises.

Le fer

La carence en fer est l’un des facteurs de risque de la calvitie. En cas de perte de cheveux régulière, vous devez donc penser à augmenter votre consommation en fer. Ainsi, privilégiez les aliments qui contiennent un fort taux de fer comme les lentilles et les haricots blancs.

Choisir un traitement médicamenteux adapté

Pour stopper une perte de cheveux, suivre un traitement médicamenteux est parfois nécessaire. Néanmoins, le type et la durée du traitement à appliquer dépendent intrinsèquement de la nature de l’alopécie. C’est pour cela qu’il est très important de consulter un médecin pour une prise en charge efficace.

Lorsqu’il s’agit d’une alopécie androgénétique, les médecins ont tendance à prescrire du Minoxidil, du Propécia ou du Finastéride. On applique généralement ces médicaments sur le crâne, deux fois par jour.

En revanche, il faut préciser que les traitements médicamenteux sont assez contraignants, car ils peuvent prendre plus ou moins du temps (4 mois voire plus) avant d’agir de manière visible. De plus, la prise des médicaments anti-alopécie comporte des risques d’effets secondaires comme les démangeaisons, une sensation de brûlure ou la sècheresse de la peau. Quoi qu’il en soit, vous devez nécessairement consulter votre médecin avant d’envisager tout traitement à base de médicaments.